janvier 18, 2018

Joignez-nous à Calgary, 30 mai – 1 juin! Conférence nationale d’OC 2018

Inscrivez-vous dès maintenant ! La date limite pour bénéficier du rabais pour les inscriptions hâtives – aux membres et aux associés d’Orchestres Canada – est le vendredi 6 avril. Réservez sans tarder votre chambre d’hôtel : date limite le 8 mai 2018 – les places pourraient s’envoler rapidement.

La Conférence commence avec un dîner le mercredi 30 mai et se termine vendredi 1er juin à 17 h. Nous offrons une excursion postconférence à Banff, incluant une randonnée guidée et une baignade aux sources thermales de Banff. Nous espérons que vous serez des nôtres !

Notre programme est en train de prendre forme et de nouveaux éléments viennent s’y greffer. Surveillez cette section pour plus de nouvelles dans les prochains jours et semaines.

Encore une fois cette année, nous sommes très heureux d’annoncer que le Conseil des arts du Canada a attribué une aide financière à Orchestres Canada pour des bourses de voyage aux participants d’orchestres à plus petit budget (revenus annuels inférieurs à 2 M$) et aux participants additionnels d’organismes à budget plus élevé. Nous en sommes extrêmement reconnaissants !

Comité de la conférence 2018

Nous remercions notre Comité de la conférence 2018, lequel est présidé par Jennifer MacDonald du Calgary Philharmonic Orchestra . Les autres membres sont : Andrew Bennett (Kitchener-Waterloo Symphony), Janet Bwititi (Calgary Philharmonic Orchestra), Leanne Davis (Vancouver Symphony Orchestra), Marie-Josée Desrochers (Orchestre symphonique de Montréal), Simon Gamache (I Musici de Montréal), Chandra Kastern (Red Deer Symphony), Letha MacLachlan (Calgary Philharmonic Orchestra Foundation), Marie-Pierre Rolland (Orchestre symphonique de Laval), et Mark Turner (Saskatoon Symphony Orchestra).

Nous tenons à remercier nos collègues du Calgary Philharmonic Orchestra pour leur temps et leur expertise, ainsi que Honens pour leur soutien lors de la réception de bienvenue.

En vue de l’échange de connaissances, nous présenterons cette année une approche différente, avec des séances plénières menées par des experts, des séances de groupe avec vos pairs et des ateliers en petit groupe présentés par des professionnels proactifs ! Notre demi-journée inaugurale, le 30 mai, comprendra un diner de bienvenue et des séances plénières et thématiques. Celle-ci sera l’occasion de renouer avec les collègues devant une tasse de café… Le 31 mai et le 1er juin se tiendront des séances plénières et thématiques, des ateliers en petit groupe, une période libre de dîner (d’une durée de deux heures) et les toujours populaires périodes de pause. Nous reconnaissons l’importance qu’a pour vous les moments passés entre collègues, c’est pourquoi vous aurez largement l’occasion d’échanger avec eux lors des séances planifiées et des rencontres informelles.

Les consultants de La Placa Cohen proposeront un compte-rendu de la toute première édition canadienne de Culture Track, une incursion dans les goûts et habitudes des gens actifs sur le plan culturel. Les données canadiennes et américaines y seront comparées et examinées. https://culturetrack.com/

Aubrey Bergauer, directrice générale de California Symphony, nous parlera de son expérience avec Orchestra X : une exploration intensive de la gestion d’orchestre dans un monde en pleine évolution.

À titre de consultantes, Soraya Peerbaye et Parmela Attariwala travaillent avec Orchestres Canada pour sonder le travail des orchestres canadiens dans les domaines de l’inclusion, la diversité, l’équité et l’accessibilité. Elles partageront avec nous les résultats de leurs recherches.

Luiz Campos de Marca Strategy offrira un aperçu général (séance plénière) et un atelier pratique sur les stratégies de marque, élément essentiel pour dresser le portrait de votre orchestre.

Jeanne Lesage dirigera un atelier sur les manières de bâtir une équipe de haut niveau.

En plus :

• Nous élaborons des séances sur les politiques de harcèlement, les questions de propriété intellectuelle, le marchandage de gains mutuels, et sur un éventail de sujets numériques.
• Et bien sûr, nous partagerons les plus récents développements d’Orchestres Canada.

Comme d’habitude, le plaisir sera de la partie !

Mercredi 30 mai, la réception inaugurale – commanditée par Honens – inclura une prestation du directeur artistique John Kimura Parker (« Jackie »).

Vendredi 1er juin, le Calgary Philharmonic Orchestra présentera son concert de L’Oiseau de Feu, avec Sharon Kam, clarinette solo. Des billets à prix réduit sont disponibles aux participants de la conférence.

Samedi 2 juin, un autobus nous amènera jusqu’à Banff pour une calme randonnée entre collègues et une baignade aux sources thermales de Banff, avant le retour à l’aéroport ou au centre-ville.

La violoniste et ethnomusicologue Parmela Attariwala marie les rôles d’interprète, de chercheuse et de pédagogue. Elle a obtenu son diplôme de premier cycle de l’Université de l’Indiana, pour ensuite poursuivre sa formation comme spécialiste de l’époque classique en Suisse. De nos jours, ses prestations embrassent divers genres allant de Bach jusqu’à la musique d’avant-garde, y compris l’opéra expérimental, le violon populaire, le rock, l’improvisation libre et les fusions non occidentales. Mme Attariwala a lancé trois albums encensés par la critique et elle travaille activement dans le domaine de la danse comme compositrice et artiste du mouvement. Musicienne d’orchestre à la pige avant d’obtenir son doctorat, Mme Attariwala a joué régulièrement dans les orchestres maisons de Toronto; elle a notamment fait dix saisons complètes avec l’Orchestre du Ballet national (1994-2004). En 2018, elle en est à sa 24e saison avec Esprit Orchestra, dont elle est assistant premier violon depuis 2006.

Mme Attariwala est actuellement affiliée à l’Université York, où elle enseigne le violon et l’alto, ainsi qu’à l’Institut de recherche sur la musique et la communauté de l’Université de Brandon. Elle travaille avec les jeunes élèves de la Regent Park School of Music au centre de Toronto, en plus de mener des recherches sur le croisement entre la pédagogie musicale, l’engagement des élèves, le racisme et la marginalisation socio-économique. www.parmela.com


Jeanne LeSage, LeSage Arts Management, CHRL, MBA

Jeanne fait carrière en gestion des arts depuis plus de 25 ans. Après des débuts comme régisseuse de plateau un peu partout au Canada, elle a travaillé pendant 10 ans au Festival international du film de Toronto (TIFF), tout d’abord dans le domaine des opérations théâtrales avant de commencer le premier service des Ressources humaines de TIFF. Elle a travaillé pendant six ans à des projets artistiques internationaux, y compris dans le cadre d’une bourse en gestion des arts au Kennedy Center for the Performing Arts, ainsi que comme directrice générale de l’Abu Dhabi Film Festival, première dirigeante du Royal Opera House Muscat à Oman, puis directrice générale intérimaire du Kay Meek Centre for Performing Arts, un centre de présentation multidisciplinaire à West Vancouver. Jeanne détient un agrément en direction des ressources humaines (CHRL) et une MBA en gestion en gestion; elle a lancé le cabinet de conseil LeSage Arts Management à Toronto, qui met l’accent sur les ressources humaines, l’efficacité organisationnelle, la stratégie et la facilitation. Elle a le privilège de siéger au conseil d’administration du Volcano Theatre, du Department of Imaginary Affairs et de S.M.Arts Stage Managing the Arts.


Encore une fois en 2018, le Conseil des Arts du Canada a accordé un financement à Orchestres Canada lequel permettra aux personnes admissibles de participer à la Conférence nationale d’Orchestres Canada. Celle-ci se tiendra à Calgary du 30 mai au 1er juin. Nous sommes extrêmement reconnaissants de leur soutien !

L’aide financière concerne principalement les :

a. Représentants d’orchestres à plus petit budget (revenus annuels de moins de 2 M$) ; et
b. Représentants additionnels d’orchestres à budget plus élevé qui envoient déjà un délégué à la conférence, mais qui requièrent une aide pour en envoyer plus.

Instructions

Les montants des bourses sont fixés comme suit :

• Jusqu’à 750 $ pour les participants de l’Alberta – plus de 50 km de Calgary
• Jusqu’à 1500 $ pour les participants ayant de plus longues distances à parcourir

Date limite et notification

• Les demandes seront considérées de façon continue. La Première date limite est fixée au vendredi 23 février (fin de journée ) ; les fonds restants seront versés selon le principe du premier arrivé premier servi. Les personnes ayant fait des demandes pour la Première date limite seront informées du statut de leur requête au plus tard le vendredi 2 mars.

D’autres informations utiles

• Les membres du conseil d’administration d’Orchestres Canada ne sont pas admissibles à ces bourses.
• La priorité ira aux demandes qui dénotent un investissement supplémentaire, provenant soit d’un autre bailleur de fonds, de l’organisme du demandeur ou de ressources personnelles.
• Afin de maximiser le nombre d’orchestres pouvant participer, les demandes de financement pour plus d’une personne au sein d’un même organisme ne seront pas honorées.
• Orchestres Canada s’efforce de maintenir vos coûts au plus bas niveau. Cette année, une réduction des frais d’inscription est offerte aux participants additionnels d’un même organisme ; nous avons conclu un taux de 159 $ + taxes au Fairfield Inn & Suites Calgary Downtown (valide pour chambres réservées avant le 8 mai), de même qu’une réduction de groupe avec WestJet.
• L’horaire de la conférence préliminaire est affiché ; nous publierons régulièrement des mises à jour en février.
• Les tarifs pour les inscriptions hâtives sont en vigueur jusqu’au 6 avril (fin de journée). Nous serons heureux de vous envoyer la facture et de recevoir le paiement ultérieurement.

Exigences d’application

1. Veuillez envoyer un courriel à Katherine Carleton, directrice générale d’Orchestres Canada (katherine@oc.ca), indiquant les raisons pour lesquelles vous souhaitez participer à la conférence ; joignez-y un formulaire de budget rempli (tableur Excel, ici). La priorité ira aux demandes reçues avant le vendredi 23 février, fin de journée. Vous serez avisé au plus tard le 2 mars si votre requête a été acceptée.
2. Lorsque vous recevez la confirmation de financement :

a. Inscrivez-vous à la conférence ; un chèque du montant de l’aide financière (avec déduction de frais d’inscription) vous sera émis – vous serez d’autant plus gagnant si vous vous inscrivez avant le 6 avril, date limite pour les inscriptions hâtives.
b. Dans le même temps, veuillez réserver votre chambre d’hôtel. En réservant tôt, vous augmentez les chances d’obtenir une chambre à tarif réduit.

Site Internet de la conférence : www.orchestrascanada.org/occalgary2018

CLIQUEZ ICI POUR VOUS INSCRIRE À LA CONFÉRENCE !

L’inscription couvre la participation à l’évènement, les pauses-café, ainsi qu’un dîner le 30 mai.

Les rabais sont offerts aux multiples déclarants d’un même organisme. Les déclarants qui ne sont pas membres ou associés d’Orchestres Canada paieront un tarif plus élevé.

La taxe de 5 % (TPS Alberta) sera ajoutée aux prix suivants.

Membres associés/Associés (conférence complète) :

Tarif inscription hâtive (avant vendredi 6 avril) : 450 $

Taux régulier : 575 $

Participant ajouté venant d’un organisme membre/associé : 285 $

Non membre ou non associé (conférence complète) : 625 $

Demi-journée avec dîner, mercredi 30 mai : 175 $

Journée complète, jeudi 31 mai : 250 $

Journée complète, vendredi 1er juin : 250 $

Pour savoir comment devenir membre ou associé, écrivez-nous à info@oc.ca

Politique d’annulation pour les conférences : Nous acceptons les annulations jusqu’à 14 jours avant le début d’une conférence et remboursons les paiements reçus moins 5 % de frais de service. Les annulations à moins de 14 jours d’avis ne donnent droit à aucun remboursement. Dans ce dernier cas, l’inscription peut toutefois être cédée à quelqu’un d’autre, mais nous vous prions de nous en avertir.

Orchestres Canada a réservé un bloc de chambres à l’hôtel Fairfield Inn & Suites Calgary Downtown, situé au 239, 12e Avenue Sud-Ouest, au tarif de 159 $ la nuit (taxes non incluses). Ce tarif est en vigueur du 29 mai au 2 juin 2018.

Réservez votre chambre ICI avant le 8 mai pour bénéficier d’un rabais

L’hôtel est situé à quatre minutes de marche du Kahanoff Conference Centre.

    SI VOUS PRENEZ L’AVION, NOUS AVONS LES RABAIS QU’IL VOUS FAUT !

Entre le 23 mai et le 8 juin 2018, WESTJET – la compagnie aérienne officielle de la conférence – offre un rabais promotionnel, soit 10 % de rabais sur le tarif Econo, et 15 % sur tarif Plus (tarif plus bas) pour les vols entre Calgary et toute destination nord-américaine desservie par WestJet.

Un code promotionnel vous sera transmis, incluant une confirmation de réservation pour la conférence – donc, inscrivez-vous tôt. Si vous devez réserver votre vol avant de vous inscrire à la conférence, écrivez-nous à info@oc.ca

Il est possible de modifier ou d’annuler les réservations dans les 24 heures suivant la réservation, sans aucun frais. D’autres modifications ou annulations peuvent être effectuées tout au plus 2 heures avant le vol ; veuillez noter que des frais additionnels peuvent s’appliquer pour chaque invité, selon la classe tarifaire réservée ou l’écart entre les tarifs.

La meilleure solution pour se rendre de l’aéroport à l’hôtel est le taxi ; un aller simple coûtera environ 45 $, dépendant de la circulation.

Merci à nos commanditaires!


La commandite appuie notre conférence nationale et offre une excellente occasion aux fournisseurs de service et artistes de faire valoir leurs contributions et de rencontrer des dirigeants et administrateurs d’orchestres de partout au Canada.

Notre conférence se déroulera à Kahanoff Conference Centre, Calgary. Les délégués sont en général des décideurs de haut niveau et des administrateurs d’orchestres professionnels et communautaires de toutes les régions du Canada.

Cela vous intéresse? Nous vous invitons à communiquer avec Orchestres Canada à info@oc.ca pour obtenir de plus amples renseignements ou proposer une forme de commandite. Nous offrons également des modalités de paiement souples.

Tous les commanditaires recevront d’avance la liste des participants avec leur adresse électronique; leur nom figurera également dans le site Web de la conférence, les diapositives utilisées à celle-ci et le rapport annuel d’Orchestres Canada.

Commandite de séance – Renseignements supplémentaires à venir!
Le commanditaire exclusif d’une séance plénière, d’un atelier ou d’un groupe de discussion sera mentionné du podium durant les présentations ainsi que dans la description des séances faisant partie de notre site Web de la conférence. Il pourra aussi inclure un article dans la trousse des délégués, avec mention éventuelle de la séance commanditée.

Commandite du salon professionnel – 4 occasions de commandite @ 450 $
Le commanditaire du salon professionnel peut participer à la conférence pendant toute la durée de la conférence. Il peut afficher sa bannière  et aura accès à une longue table pour disposer ses documents promotionnels. Les représentants du personnel du commanditaire sont priés de demeurer dans l’aire désignée du salon professionnel.

Commandite des installations techniques – 1 occasion de commandite @ 450 $
La commandite des installations techniques nous aide à absorber les frais des installations audiovisuelles. Le commanditaire exclusif aura droit à une mention du podium pour son appui et peut afficher sa bannière dans l’aire des séances plénières pour toute la durée de la conférence. Il peut aussi inclure un article dans la trousse des délégués.

Commandite du dîner de bienvenue – 1 occasion de commandite (30 mai) @ 450 $
Le commanditaire exclusif du du dîner bienvenue le 30 mai est invité à afficher une bannière ou une pancarte dans l’aire des rafraîchissements. De l’espace sera prévu dans cette aire pour ses documents promotionnels; il pourra aussi inclure un article dans la trousse des délégués.

Commandite de pause-café – 4 occasions de commandite @ 400
Le commanditaire exclusif de la pause-café est invité à afficher une bannière ou une pancarte dans l’aire des rafraîchissements et à servir d’hôte pour la durée de la pause. De l’espace sera prévu dans cette aire pour ses documents promotionnels; il pourra aussi inclure un article dans la trousse des délégués.

Commandite de la table de chargement des téléphones cellulaires et tablettes  – 1 occasion de commandite @ 350 $
Le commanditaire du poste de chargement peut afficher sa bannière à côté de celui-ci (prises fournies) pendant toute la conférence. Il peut aussi inclure un article dans la trousse des délégués.

Commandite de cordons et d’insignes nominatifs – 1 occasion de commandite @ 250 $
Le commanditaire des cordons et des insignes nominatifs est chargé de fournir à Orchestres Canada des cordons de marque et de commanditer l’achat et la production d’insignes nominatifs. Le personnel d’Orchestres Canada préparera les insignes. Le commanditaire est invité à inclure un article dans la trousse des délégués.

Commandite des sacs de délégués – 1 occasion de commandite @ 150 $
Le commanditaire des sacs de délégués est chargé de fournir un sac de marque (quantité à déterminer) pour tous les délégués. Il peut aussi inclure un article promotionnel dans la trousse des délégués.

Commandite des trousses de délégués – 10 occasions de commandite @ 100 $
Un moyen économique de rejoindre les délégués est de commanditer les trousses de délégués.  Le commanditaire fournit un article promotionnel (imprimé ou autre) qui sera inclus dans les trousses.

À la fin de la première journée, nous vous invitons à un intermède de détente avec vos collègues au cours de la réception d’ouverture, commanditée par Honens et mettant en vedette une prestation du directeur artistique John Kimura Parker (Jackie)!

Le mercredi 30 mai. Renseignements supplémentaires à venir!

Rythme, élégance et drôlerie, voilà quelques-unes des qualités qui font de la musique de Mozart, pourtant simple en apparence, l’une des plus difficiles à exécuter. Ces qualités, Sharon Kam, musicienne d’origine israélienne, les insuffle à chaque note. Reconnue actuellement comme l’une des plus grands clarinettistes solo, Mme Kam se joint à l’Orchestre pour deux morceaux incontournables de son répertoire. Son programme réunit à dessein la transcendance du Cantus Arcticus de Rautavaara et l’atmosphère fantaisiste de l’Oiseau de feu (suite).

Causerie préconcert : 19 h 05 

RUNE BERGMANN, chef d’orchestre
SHARON KAM, clarinette

Utilisez le code OC2018 pour l’achat de vos billets pour L’Oiseau de feu, le 1er juin, et bénéficiez d’un rabais de 20 %. Ce code peut être utilisé pour l’achat en ligne ou par téléphone. Pour l’achat par téléphone, les invités peuvent joindre notre billetterie au 403-571-0849 et mentionner le code de rabais. Pour l’achat sur Internet, allez au http://calgaryphil.com/event/take-flight-the-firebird-cantus-arcticus/2018-06-01/, et cliquez sur ‘Buy Tickets’ en date du 1er juin.

Voici les prix réduits de 20 % (avec 6 $ de frais de redevance ajoutés par billet) pour les participants à la conférence :

Catégorie A (Premier balcon centre)

Adulte/Aîné/Étudiant 70 $

Catégorie B (Niveau orchestre et mezzanines)

Adulte 62 $

Ainé/Étudiant 54 $

Catégorie C (Premiers balcons gauche et droit ; Balcons supérieurs gauche, centre et droit ; Rangées centrales orchestre D, E et F )

Adulte 54 $

Aîné/Étudiant 46 $

Category D (Balcon centre; Niveau orchestre rangées A, B et C)

Adulte 38 $

Aîné/Étudiant 30 $

Pour l’achat en ligne sur calgaryphil.com, suivez les étapes ci-dessous pour appliquer le rabais aux billets désirés :

  1. Cliquez sur plan de la salle, choisissez vos places et cliquez sur ‘Reserve Selected Tickets’.
  2. Inscrivez le code OC2018 au champ correspondant au code promotionnel et cliquez sur ‘unlock’ – le code promotionnel est sensible à la casse et doit être tapé en majuscules (la capture d’écran ci-bas montre l’emplacement du champ correspondant).
  3. Utilisez le menu déroulant à côté de chaque billet pour sélectionner le tarif Adulte, Aîné ou Étudiant (la capture d’écran ci-bas montre le menu pour l’ajustement de prix).

Si vous pouvez rester un jour de plus après la conférence, nous avons une excellente excursion à vous proposer avec vos collègues dans la région de Banff. Le matin, on viendra vous chercher à l’hôtel en autocar. À Banff, vous pourrez participer à n’importe laquelle ou à l’ensemble des activités suivantes : une randonnée guidée dans le canyon Johnston, une exploration de la ville de Banff, des haltes d’observation au lac Minnewanka et au « point vert », ainsi qu’une baignade de détente aux pittoresques sources thermales de Banff.

Nous reviendrons à Calgary vers le milieu de l’après-midi, en faisant un arrêt à l’aéroport pour quiconque aurait un vol en soirée.

Paiement : nous demandons un dépôt de 50 $ TPS en sus au moment de votre inscription à la conférence et vous facturerons le solde après confirmation du prix (qui inclut un sac à lunch). Celui-ci ne devrait pas dépasser 125 $ pour la journée.

Soyez de la partie!

Pour toutes questions, veuillez contacter l'administratrice d'OC Sarah Thomson à sarah@oc.ca / 877.809.7288 poste 2.

La génération montante

Le programme Dirigeants de la génération montante d’Orchestres Canada est maintenant dans sa deuxième année. Ce programme concurrentiel national de bourses vise à aider les futurs dirigeants talentueux âgés de moins de 35 ans qui s’intéressent vivement aux orchestres canadiens à assister aux réunions nationales et à participer à des conversations approfondies avec les hauts dirigeants du secteur. Cette année, les participants au programme DGM incluent les personnes suivantes :

Emily Carr (Thunder Bay Symphony)
Jeremy David Krahn (Winnipeg Symphony Orchestra)
Allison Luff (Regina Symphony)
Marie-Anne Perreault (Orchestre symphonique de Longueuil)
Faeron Pileggi (Toronto Symphony Orchestra)
Bryn Richards (Saskatoon Symphony Orchestra)
Kevin Zakresky (Prince George Symphony Orchestra)

Ce programme est financé grâce au fonds des réserves stratégiques d’Orchestres Canada.

×
La piste culturelle 2014 de LaPlaca Cohen : Examen de l'évolution des auditoires d'événements culturels

Présentateurs
Maggie Hartnick, directrice adjointe, Stratégie et Valorisation de la marque, LaPlaca Cohen
Hil Moss, stratège adjoint, LaPlaca Cohen
Intervenants
Elaine Calder, directrice adjointe, Shaw Festival
Robert Fraser, president, Organization des musiciens d’orchestres symphoniques du Canada
Denny Young, vice-président, Développement, Toronto Symphony Orchestra

La piste culturelle 2014 est l’aboutissement d’une décennie de recherches nationales (menées six fois sur le terrain depuis 2001) centrées exclusivement sur les attitudes, motivations et obstacles caractéristiques des publics actifs d’événements culturels. Faisant fond sur des recherches existantes, LaPlaca Cohen a examiné plus en profondeur les facteurs qui favorisent ou découragent la participation à des activités culturelles. Les résultats incluent une déefenition nouvelle – et élargie – de la culture, de la manière dont les membres du public font leurs plans et sont en rapport avec les organisations et la culture, ainsi qui de la façon dont ils jugent qu’une organisation, entre autres, mérite leur participation ou leurs dons.

×
Les stratégies en matière d'enregistrements et de médias numériques

Randy Barnard, animateur
Tricia Baldwin, directrice générale, Tafelmusik
Marie-Josée Desrochers, directrice de la planification stratégique et des relations internationales, Direction générale, Orchestre symphonique de Montréal
Rick Dunlop, VP Ventes et Marketing, Naxos Canada

Commanditaire:

×
Stratégies efficaces pour trouver et conserver un auditoire plus jeune

Renaud Legoux, animateur
Jennifer Bryan, directrice des ventes, Toronto Symphony Orchestra
Tim Crouch, coordonnateur du marketing, Tafelmusik
Kimberly Raycroft, agente principale du marketing, Orchestre du Centre national des Arts

Commanditaire:

×
Bâtir des communautés de soutien

Paul Born, auteur, boursier Ashoka et président du Tamarack Institute prononcera une conférence et animera un court atelier inspiré de son dernier ouvrage Deepening Community : Finding Joy Together in Chaotic Times [Approfondir le sens de communauté : une ode à la joie en périodes de bouleversements]. En périodes de bouleversements comme la présente, nous nous tournons naturellement les uns vers les autres pour des raisons de sécurité et d’appartenance et dans l’espoir de trouver un sens à la réalité. Après de nombreuses années à nous être passés les uns des autres et à nous être trop fiés à l’intervention professionnelle pour répondre à nos besoins individuels et collectifs, nous nous trouvons en manque des compétences et ressources requises pour une démarche communautaire. Commont pouvons-nous bâtir la communauté dans nos vies, nos organisations et notre espace de vie? Grâce à des anecdotes puissantes et souvent drôles, Paul nous donnera des exemples concrets de situations qui inspirent les individus à se tourner les uns vers les autres et à colaborer.

Cliquer ici pour de plus amples renseignements sur le Tamarack Institute et Paul Born >>>

×
Atelier de réaction critique

Judy Harquail
Tim Yerxa
Sam Varteniuk

Les trois animateurs guideront les participants dans un processus de réaction critique en utilisant comme point de départ le spectacle du Tanztheater Wuppertal. (Toutes les inscriptions incluent un billet pout ce spectacle.) Étonnamment simple, ce processus est d’une puissance extraordinaire: il encourage la réflexion, la connexion et l’inclusion dans des discussions de groupes au sujet d’une expérience commune complexe. En outre, l’animateur n’a pas besoin d’être un expert en la matière et ne requiert qu’une formation minimale dans le foncionnement du processus.

×
Que pouvons-nous faire aujourd'hui afin d'amorcer des changements positifs pour nous-mêmes, nos orchestres, notre collectivité?

Animatrice principale: Jane Marsland

Le nouveau plan stratégique d’OC repose sur le principe qu’une collaboration améliorée entre les orchestres contribuera à la cause de la musique orchestrale au Canada, augmentera la résilience du secteur et renforcera chaque orchestre. Nous croyons qu’OC a un rôle fondamental à jouer pour favoriser cette collaboration, mais nous avons besoin de votre apport!
Cette séance de clôture commencera par une tribune ouverte servant à confirmer vos vues sur les aspects qui se prêtent le plus à une approche de collaboration (La recherche et l’analyse? Des projets artistiques et éducatifs en collaboration? La défense des intérêts? La stratégie en matière des médias numériques? A vous de nous le dire!) Les participants se réuniront ensuite en ateliers dirigé pour nous mener des discussions approfondies et cerner rapidement le prototype des idées qu’ils estiment les plus productives, pour enfin en faire rapport à la séance plénière. Nous comptons sur votre apport et votre énergie!

×
MAGGIE HARTNICK

directrice adjointe, Stratégie et valorisation de la marque, LaPlaca Cohen

Maggie possède une expérience diversifiée dans les domaines de l’art, de l’architecture et du design qui lui donne un atout distinctif pour guider la direction du contenu, l’idéation et l’élaboration d’idées stratégiques visant le milieu culturel. Elle a contribué à diriger la formulation de stratégies d’expression du message, de marketing et de communications pour des projets nationaux et internationaux renommés dans les secteurs public et privé, allant de l’urbanisme, aux musées, en passant par les arts de la scène, l’éducation, l’accueil et la technologie interactive.

Maggie a œuvré de diverses manières dans le milieu des arts et de l’architecture, y compris par le truchement du journalisme, de l’enseignement, de la conservation et de la défense des intérêts. Avant son arrivée à LaPlaca Cohen, elle occupait le poste de cadre supérieur, Stratégie du contenu, Communications et Nouveaux médias au cabinet d’architecture et de design, Rockwell Group.

Maggie détient une maîtrise en histoire de l’art et de l’architecture de l’Institute of Fine Arts de la NYU et un baccalauréat ès arts en littérature anglaise et beaux-arts d’Amherst College.

×
HIL MOSS

stratège adjointe, LaPlaca Cohen

Grâce à ses antécédents dans les arts de la scène et le milieu des arts contemporain, Hil apporte une vaste gamme de connaissances touchant le paysage culturel et les possibilités qui s’offrent aux organisations dans leur marche vers l’avenir. Elle détient un baccalauréat ès arts en histoire de l’art et un certificat en études africaines de l’Université Princeton, où sa thèse de premier cycle a porté sur les nouveaux modèles de collaboration artistique lancés par des artistes émergents à Kampala, en Ouganda—où elle a aussi aidé à planifier l’aménagement du premier centre des arts multidisciplinaire du pays. Avant de se joindre à LaPlaca Cohen, elle a été stagiaire au bureau du directeur adjoint du Solomon R. Guggenheim Foundation and Museum.

Hil siège au conseil d’administration du Princeton Triangle Club, la plus vieille troupe collégiale itinérante de comédie musicale des États-Unis, au sein de laquelle elle a été comédienne et dont elle a également été présidente.

×
ELAINE CALDER

directrice générale, Shaw Festival

Elaine Calder fait partie du groupe des administrateurs des arts de la scène les plus chevronnés en Amérique du Nord. De 1994 à 2012, Mme Calder a occupé des postes de haute direction auprès de la Compagnie d’opéra canadienne, du Centre national des Arts, de Hartford Stage, de l’Edmonton Symphony et de l’Oregon Symphony, avant de retourner au festival Shaw comme directrice générale en 2012, poste qu’elle avait occupé de 1990 à 1994. Elle a mené des reprises financières importantes à la plupart de ces organismes, notamment par un accroissement de la fréquentation, des revenus gagnés et des contributions, plutôt que par des compressions dans les dépenses. Elle a organisé les prestations de l’Edmonton Symphony au CNA, à Ottawa, dans le cadre du festival Scène Alberta en proposant un programme d’œuvres de cinq compositeurs albertains contemporains et elle a produit le premier enregistrement de la musique de John Estacio. Elle a pareillement obtenu que l’Oregon Symphony se produise à Carnegie Hall dans une prestation triomphale au festival Spring For Music de 2011. Elle a également produit l’enregistrement de ce programme, mis en lice pour un prix Grammy, sous le titre Music for a Time of War. Malgré son retour au monde du théâtre, son amour du répertoire classique et des musiciens d’orchestre demeure vif et, cette année, elle a assisté à des concerts des orchestres de Toronto, Hamilton, Buffalo, Rochester, Cleveland, Columbus, Detroit, Seattle et Portland, en Oregon.

×
ROBERT FRASER

président, Organisation des musiciens d’orchestre symphonique

Robert Fraser (« Bob » pour tous ses amis) est trombone basse au Victoria Symphony depuis 1990. Il détient un baccalauréat en enseignement de la musique de l’Université de Brandon, une licence en interprétation – trombone de l’Université McGill et une maîtrise ès arts en musicologie/interprétation de l’Université de Victoria.

Au cours de la saison 2005-2006, Bob a été trombone basse intérimaire au Calgary Philharmonic et a occupé un poste analogue au Winnipeg Symphony à l’automne 2009; dans les deux cas, il a remplacé un musicien en congé sabbatique. Outre ses fonctions auprès du Victoria Symphony, il se produit régulièrement comme tromboniste au sein de groupes aussi divers que le Palm Court Light Orchestra, le Festive Brass (aux Butchart Gardens) et le groupe à vents de la Renaissance de Victoria, le Great Noyse, où il joue de divers instruments à vent, y compris la flûte à bec, le cromorne et l’ancêtre du trombone, le sacqueboute.

Bob est aussi choriste; il chante avec les St. Christopher’s Singers de la Christ Church Cathedral, le chœur de chambre Vox Humana et l’ensemble à huit voix Raincoast Voices. Il aime aussi prononcer des conférences et enseigner; il donne les conférences préconcerts pour le Victoria Symphony et l’occasionnelle conférence sur la musique orchestrale et l’histoire de la musique pour divers groupes.

Bob défend aussi depuis longtemps la cause des musiciens; il a été secrétaire-trésorier de la Musicians’ Association of Victoria and the Islands (section locale 247, FCM) de 1991 à 2002 et secrétaire de l’Organisation des musiciens d’orchestre symphonique du Canada de 2003 à 2013. En août 2013, il a été élu président de l’OMOSC.

Bob se produit occasionnellement avec sa femme, Ann, une violoniste spécialisée dans la musique ancienne. Quand il ne poursuit pas son chat abyssin, Jack, dans la maison, il nourrit sa passion pour les mots-croisés énigmatiques et Facebook.

DENNY YOUNG vice-président, Développement, Toronto Symphony Orchestra

Denny Young a occupé de nombreux postes supérieurs dans les domaines de la collecte de fonds et des communications auprès de divers secteurs, y compris ceux de la santé, des services sociaux et des arts. Il fait actuellement partie de l’équipe des cadres supérieurs, à titre de vice-président, Développement, du Toronto Symphony Orchestra. Ses fonctions lui donnent le privilège de travailler avec une équipe dévouée composée de 14 employés et de nombreux bénévoles passionnés, qui s’emploient tous sans relâche à renforcer l’appui pour les opérations annuelles de l’orchestre et à consolider le fonds de dotation du TSO.

Invité régulièrement à prononcer des conférences et à donner des cours sur la gestion des organismes sans but lucratif, Denny est aussi membre à temps partiel du corps professoral de l’Université Ryerson, dans le cadre de son programme de gestion des organismes sans but lucratif, ainsi que du Humber College, dans le cadre de son programme de la gestion de la collecte de fonds.

×
RENAUD LEGOUX

professeur agrégé, Marketing –HCE Montréal

Renaud Legoux est professeur agrégé de marketing au HEC Montréal. Il a obtenu son doctorat en gestion avec concentration en marketing de l’Université McGill. Il est directeur du programme de maîtrise en gestion des entreprises culturelles. Avant d’entamer sa carrière universitaire, il a travaillé comme directeur d’une troupe de théâtre professionnelle. Les domaines de recherche qui l’intéressent actuellement sont le marketing des arts, la satisfaction de la clientèle et la commandite.

×
JENNIFER BRYAN

directrice des Ventes, Toronto Symphony Orchestra

Jennifer Bryan a consacré dix ans de sa vie au marketing des arts. Fraîchement diplômée en musique, elle s’est rapidement rendu compte que la vie séduisante de guitariste de jazz n’était pas pour elle. Après avoir étudié auprès des experts dans ce domaine au Humber College, elle a reçu une formation sur le tas en marketing au Tafelmusik Baroque Orchestra and Chamber Choir. Elle a ensuite travaillé pendant sept ans pour le Toronto Symphony Orchestra, dont elle est actuellement la directrice des Ventes et où elle se consacre, avec le plus grand plaisir, à l’accroissement des auditoires et des ventes de billets dans ce paysage culturel merveilleusement stimulant.

×
RANDY BARNARD

directeur, Ranlin Consulting

Randy est directeur d’un cabinet d’experts-conseils qui aide les musiciens de musique classique à élaborer des plans de production et d’affaires touchant l’enregistrement et la distribution du contenu. Il apporte un vaste savoir dans les domaines de la diffusion de la musique classique ainsi que de l’enregistrement et la distribution commerciale, puisqu’il a travaillé pendant quelque 35 ans pour CBC Radio Music, y compris 10 ans comme directeur général des Disques SRC, maison de disques de la radio publique qui a remporté des prix Grammty et Juno. En tant qu’indépendant et réalisateur d’émissions radiophoniques à la CBC, il a produit une quarantaine d’enregistrements et a remporté six Juno. Il possède aussi une vaste expérience de la gestion de programmes et de services, de l’élaboration et de la gestion de projets, de la négociation de contrats, de la gestion des enregistrements et de la distribution, de l’évaluation de la qualité, de la gestion du marketing et de la planification des activités.

Randy entretient une longue relation avec la communauté orchestrale du Canada. Quand la SRC avait des orchestres radiophoniques, il réalisait les émissions de l’Orchestre de la SRC à Winnipeg. Par la suite, comme réalisateur principal et directeur général des Disques SRC, il a fait exécuter sur commande des enregistrements commerciaux de concerts symphoniques d’un littoral à l’autre. Randy a aussi été membre d’office d’Orchestres Canada lorsqu’il occupait des postes supérieurs en musique à CBC Radio.

×
TRICIA BALDWIN

directrice principale, Tafelmusik Baroque Orchestra and Chamber Choir

Tricia Baldwin a été nommée directrice principale de Tafelmusik en juillet 2000. Sous sa direction et en collaboration avec la directrice musicale Jeanne Lamon, le conseil, le personnel et l’équipe artistique, Tafelmusik a connu une croissance extraordinaire. Sous la conduite de Mme Baldwin, Tafelmusik a vécu une période prolifique et prestigieuse sur la scène mondiale, qui a notamment inclus 57 tournées provinciales, nationales et internationales. L’orchestre a également assisté au développement de futurs auditoires et artistes grâce à l’expansion de ses programmes satellites dans la région du Grand Toronto, ainsi qu’à la réalisation d’importantes initiatives en matière d’éducation, d’approche et de formation des artistes, y compris son institut d’été. Au cours de cette période, le budget des opérations de Tafelmusik est passé de 2,7 millions de $ à 5,4 millions de $, tandis que le déficit a été éliminé et que l’organisme a produit treize budgets excédentaires de suite, porté son fonds de dotation de 314 000 $ à plus de 4 millions de $ et affiché un bilan de 800 000 $. Tafelmusik a été le premier orchestre à recevoir le prix maximum de 50 000 $ du lieutenant-gouverneur (2003) en reconnaissance de sa capacité à maintenir une grande excellence artistique tout en jouissant d’un soutien exceptionnel de la part de la collectivité et du secteur privé. En 2002, l’orchestre a aussi obtenu le prix de 25 000 $ du lieutenant-gouverneur.

Mme Baldwin a été le fer de lance de la création récente par Tafelmusik de sa propre entreprise d’enregistrement, Tafelmusik Media, inspirée de sa salle de concert numérique de l’orchestre. Elle a organisé de nombreux projets internationaux d’enregistrement, de film et de télévision qui ont attiré plusieurs prix et mises en nomination, ainsi que de fréquentes radiodiffusions internationales. Elle mène actuellement le vaste projet de modernisation de la salle de concert, d’une valeur de 3 millions de $, visant à améliorer l’acoustique, les sièges, la scène, l’accessibilité et l’esthétique du Trinity-St. Paul’s Centre.

En 2012, Mme Baldwin a obtenu le prix John Hobday de gestion des arts du Conseil des Arts du Canada et une bourse complète du Harvard Business School Club of Toronto et KPMG pour assister au cours sur les perspectives stratégiques en matière de gestion d’organismes sans but lucratif de l’Université Harvard.

Mme Baldwin est titulaire d’un baccalauréat en musique (interprétation) de l’Université de Toronto et d’une MBA de la Schulich School of Business de l’Université York. Avant son arrivée à Tafelmusik, elle a été directrice générale de Ballet British Columbia ainsi que du Kingston Symphony.

Mme Baldwin a siégé à des jurys et comités pour le Conseil des Arts du Canada, le Conseil des arts de l’Ontario, le Conseil des arts du Manitoba et la Ville de Toronto. Elle a déjà siégé au conseil du Creative Trust et d’Orchestres Canada. Elle est actuellement membre du conseil consultatif pour le programme de MBA Arts et Médias de la Schulich School of Business de l’Université York et elle rédige pour ce programme une étude de cas sur l’enregistrement.

×
MARIE-JOSÉE DESROCHERS

directrice principale, Planification artistique et Relations internationales, Orchestre symphonique de Montréal

Marie-Josée Desrochers dirige le Service artistique de l’OSM. Elle encadre la planification des concerts, les partenariats et les tournées, en plus de coordonner la stratégie multimédia de l’Orchestre. Avant son arrivée à l’OSM, elle a travaillé pendant plus de 15 ans dans le domaine des communications et du marketing. Sa relation avec l’Orchestre a commencé en 1977 à l’occasion de l’exécution d’un contrat que l’OSM a accordé à l’agence de communications pour laquelle elle travaillait. De 1999 à 2011, en sa qualité de directrice du Marketing et des Communications de l’OSM, elle a coordonné les recettes de la billetterie, les stratégies de marketing et les relations publiques. Elle a aussi été responsable de la valorisation de la marque OSM sur toutes les plateformes, ainsi que des tournées et des enregistrements. Lorsque l’Orchestre s’est installé dans sa nouvelle salle, Mme Desrochers a restructuré les séries de concerts et mené la campagne internationale de relations publiques entourant l’inauguration de la Maison symphonique de Montréal, nouvelle salle de l’OSM.

Marie-Josée Desrochers a aussi travaillé pour le Groupe Gignac Communication Marketing. Dès le début de sa carrière, elle a œuvré dans le secteur culturel, puisqu’elle a occupé des postes à Radio-Canada et au Festival de Lanaudière. Elle a aussi été directrice générale d’organismes musicaux comme les Chambristes de Montréal.

Mme Desrochers est titulaire d’une maîtrise en musique (piano) de l’Université de Montréal et d’un diplôme d’études supérieures (DESS) en gestion d’organismes culturels des HEC Montréal. Elle vient d’achever un programme de MBA pour cadres de l’Université McGill et de l’Université de Montréal.

×
RICK DUNLOP

vice-président, Classiques et Jazz – Naxos of Canada (depuis 2004)

Il tire une grande fierté du marketing et de la vente d’enregistrements de musique classique
•42 ans dans le domaine
•Divers postes de ventes et de marketing au fil des ans
•1996 à 2003 – directeur/VP d’Universal Classics and Jazz – a fait passer le service de15 m à 27 m
•1992 à 1996 – directeur des ventes, Polygram Classics and Jazz – a effectué la vente pour une commande de 1 million de dollars à un client
•A relancé Verve Records – passé de 500 000 à 5 millions en un an
•A travaillé pour GRT Records, Phonodisc, MCA Records, Polygram, Universal et maintenant Naxos of Canada
Faits saillants
•Cecilia Bartoli – Portraits – 30 000 – campagne télévisuelle au Québec
•OSM – avec Charles Dutoit – a contribué à la vente, au fil des ans, de plus d’un million de disques de l’OSM
•Coffrets de 5 disques de musique classique – en a vendu 5 millions par année pendant presque 7 années de suite – Mozart Experience, Beethoven 1 à 9, Operamania etc.
•A découvert un énorme marché multisegments avec 3 Tenors, Pavarotti and Friends, Andrea Bocelli, Russell Watson, Diana Krall
•A relancé Verve Records – passé de 500 000 à 5 millions en un an

×
PAUL BORN

auteur, boursier Ashoka, président du Tamarack Institute

Paul Born est président et cofondateur du Tamarack Institute qui, depuis 2001, exerce un rôle de premier plan au Canada en ce qui a trait aux enjeux de l’engagement des citoyens, du leadership de collaboration et de l’innovation communautaire. Auparavant, il a été directeur général et cofondateur de la Community Opportunities Development Association, une des principaux organismes de développement économique communautaire du Canada, considérée par les Nations Unies comme un des 40 grands projets au monde. En 2013, comme boursier principal Ashoka, il a accédé au plus vaste réseau d’innovateurs en matière sociale de la planète.

×
JUDY HARQUAIL

gestionnaire de programmes, CCI-Ontario Presenters Newtork

Judy a plus de 30 ans d’expérience professionnelle dans le domaine des arts de la scène. Parmi ses réalisations, signalons la direction et l’exécution de tournées pour certaines des compagnies de danse et d’opéra les plus respectées au Canada, l’élaboration et l’exécution de campagnes de marketing stratégique et la collaboration avec un vaste éventail d’organismes artistiques et des professionnels des arts partout au Canada, aux États-Unis et dans d’autres pays. Actuellement, à titre de gestionnaire de programmes pour Ontario Presents, elle est responsable des programmes Ontario Dances et Theatre Connects, du programme de mappage démographique de l’auditoire et du programme des tournées d’engagements divers de CCI. Elle a aussi traité avec les organismes de financement de tous les paliers de gouvernement; elle a en effet travaillé à contrat pour le Conseil des Arts du Canada et le ministère du Patrimoine canadien et a contribué notamment au lancement en Ontario du programme Présentation des Arts Canada. En 2007, elle a reçu le prix du Centre national des Arts pour contribution distinguée au domaine des tournées et, en 2011, le prix Sandra Tulloch d’innovation dans les arts et la culture en Ontario.

×
TIM YERXA

directeur général, Fredericton Playhouse

En sa qualité de directeur général du Fredericton Playhouse (N.-B.), Tim Yerxa est responsable du fonctionnement et du développement généraux du principal lieu de spectacles de Fredericton. Il encadre une série annuelle de présentations multidisciplinaires englobant au moins 40 spectacles, ainsi qu’un vaste programme éducatif et d’approche. Sous sa direction, ce lieu de spectacles à 709 places a reçu la désignation Organisme de l’année (2003, 2010) de l’Association canadienne des organismes artistiques (CAPACOA), le prix Excellence en affaires de la Chambre de commerce de Fredericton et les prix Impact sur la collectivité (2008) et Lieu de présentation de l’année (2006, 2007 et 2009) de l’Association de la musique de la Côte est.

×
SAM VARTENIUK

directeur général, The Registry Theatre

Sam Varteniuk est directeur général du Registry Theatre et directeur artistique de JM Drama Alumni. Il a passé 15 ans à écrire, mettre en scène et produire des œuvres de théâtre, des courts métrages et des sketchs comiques, dont il a également tenu la vedette. Sam a aussi beaucoup travaillé dans le milieu de la thérapie par le théâtre et du théâtre comme instrument de changement social, en collaborant avec des organismes de santé mentale, des communautés pour les aînés et des nouveaux arrivants au Canada pour les amener à raconter leur histoire. Il a récemment entrepris un autre projet de collaboration avec le programme Extend-A-Family de Kitchener-Waterloo.

×
DANIEL SWIFT

agent de programme, Service de la musique, Conseil des Arts du Canada

Daniel Swift, chef d’orchestre et musicologue, a été directeur artistique de deux orchestres canadiens et chef d’orchestre invité d’ensembles et d’orchestres au Canada, en Europe et aux États-Unis. Il est actuellement agent de programme au Conseil des Arts du Canada. À la Réunion annuelle d’Orchestres Canada de 2014, il animera, le vendredi 13 juin, une séance d’échange d’idées sur l’appui aux compositeurs et chefs d’orchestres canadiens en ce que cela touche le milieu orchestral.
Chef d’orchestre et musicologue, Daniel Swift a étudié le hautbois et la composition au Conservatoire de Trois-Rivières, l’histoire de la musique et la musicologie à l’Université Laval, à Québec, et la direction d’orchestre avec Pierre Dervaux et Jean-Pierre Jacquillat, à Paris. Il a été directeur musical de l’Ensemble instrumental de Trois-Rivières, l’Orchestre de l’Université Laval et l’Ensemble instrumental des Jeunesses musicales du Canada (Montréal). Lauréat du prix de direction d’orchestre Heinz Unger en 1983, il a été chef adjoint pour Boris Brott de l’Hamilton Philharmonic et, pour Uri Mayer, de l’Edmonton Symphony Orchestra avant de devenir chef d’orchestre et directeur musical du Saskatoon Symphony Orchestra (1984-1992) et du Niagara Symphony (1999-2008).


Souvent invité à la Canadian Broadcasting Corporation (CBC) et à Radio-Canada, M. Swift a régulièrement dirigé des concerts pour des radiodiffusions régionales et nationales. Il a également été chef invité auprès de nombreux orchestres au Canada, aux États-Unis et en Europe.

Particulièrement attiré par le répertoire français, Daniel Swift a dirigé à Paris et à New York (1989) une reprise de la pièce musicale de Francis Poulenc Le Gendarme incompris, qu’il a redécouvert durant des recherches musicologiques en France. Il a participé à la préparation d’une édition de cette œuvre pour la maison Salabert. Il a également enregistré trois ballets du compositeur français Henri Sauguet avec le CBC Vancouver Orchestra pour l’étiquette SM5000. Ce CD, intitulé Parisian Ballets, a été recommandé à l’unanimité par des revues sur la musique au Japon, en France et aux États-Unis.

Daniel Swift a aussi travaillé comme agent au Service de la musique du Conseil des Arts du Canada (1992-1999), où, au fil des ans, il a géré les programmes Enregistrement sonore, Musique nouvelle, Commandes, Résidences, Orchestres professionnels et Opéra/Théâtre musical.

×
MICHELINE MCKAY

directrice, Micheline Mckay + Associates

Micheline Mckay dirige son propre cabinet de réflexions sur les affaires publiques et de conseils stratégiques pour le secteur culturel et sans but lucratif. Elle est déterminée à favoriser un climat de politique publique positif qui produira des résultats utiles et efficaces pour ses clients. Elle est aussi fondatrice et rédactrice de l’Arts Advocate Report. Cette publication sert à véhiculer des renseignements propres au secteur pour renforcer les démarches de défense des intérêts des abonnés. Elle transmet toujours une information succincte et pertinente sur la politique et les lignes de conduite qui touchent le secteur culturel de l’Ontario.

×
JEFF ALEXANDER

président-directeur général, Vancouver Symphony Society

Jeff Alexander a été nommé président-directeur général de la Vancouver Symphony Society en septembre 2000. Administrateur en chef de l’organisme, il encadre les relations avec le conseil, le gouvernement et la collectivité, la planification à long terme et la gestion courante du plus important organisme des arts de la scène de l’Ouest du Canada, qui est aussi le troisième orchestre symphonique du pays, au budget annuel supérieur à 14 millions de dollars.
Depuis sa nomination, M. Alexander a travaillé en étroite collaboration avec le directeur musical du VSO, Bramwell Tovey, le conseil d’administration de l’organisme, les musiciens, les membres du personnel et les bénévoles en vue de renforcer tous les aspects des activités artistiques, financières, communautaires, administratives et liées à la gouvernance. Grâce à la mise en œuvre d’un nouveau plan stratégique en 2002, ses nombreuses mises à jour et une multitude de nouveaux programmes, l’organisme a connu une augmentation appréciable de la vente d’abonnements et de billets individuels, ainsi que de l’appui accordé par les particuliers, les sociétés et le gouvernement, résultant en un budget annuel des opérations excédentaire depuis dix ans.

M. Alexander a aussi avalisé plusieurs innovations au VSO, y compris la réorganisation, l’expansion et la création de séries de concerts; un accroissement important des programmes communautaires et éducatifs, ainsi que des partenariats avec la collectivité; l’utilisation d’écrans vidéos dans la salle de concerts; la première campagne de fonds de dotation de la Society (10,2 millions de dollars ont été recueillis jusqu’à maintenant); l’achat et la mise en œuvre de Tessitura (ce qui fait du VSO le premier orchestre du Canada à posséder et utiliser ce logiciel intégré de billetterie/collecte de fonds créé par le Metropolitan Opera); la planification et l’exécution d’une tournée en Asie-Pacifique comprenant des concerts en Corée, à Macao et en Chine en octobre 2008 (c’était la première tournée internationale de l’orchestre en 17 ans); une tournée, en mai 2009, à Ottawa, Toronto, Montré et Québec (la première fois en 33 ans que l’orchestre se produisait dans ces villes); une tournée, en janvier 2013, sur la côte ouest des États-Unis (il s’agissait de la première tournée américaine de l’orchestre en 35 ans); et la création de l’école de musique du VSO, à la fine pointe de la technologie et d’une superficie de 25 000 pieds carrés, directement à côté de l’édifice d’attache de l’orchestre, l’Orpheum Theatre, accueillant actuellement plus de 950 étudiants et 60 membres du corps enseignant. Ces initiatives ont eu pour résultat de renouveler l’esprit de soutien et d’admiration pour l’orchestre aux niveaux local, régional, national et international.

Avant son arrivée au VSO, M. Alexander a passé seize ans au Cincinnati Symphony Orchestra, dont il a été directeur général pendant douze ans. Cela signifie qu’il était le « commandant en second » de l’orchestre, au budget annuel de 28 millions de dollars, occupant le sixième rang pour son ancienneté et le huitième pour son importance des États-Unis. À ce titre, il a géré un orchestre composé de 99 musiciens à temps plein et été responsable de tous les éléments de la planification de programmes, de la production de concerts et des relations avec l’orchestre. Il a participé aux négociations de quatre conventions collectives cadres; planifié et géré douze tournées nationales, comportant chacune des concerts à Carnegie Hall, et quatre tournées internationales, comprenant des concerts en Europe et en Asie.

M. Alexander a été responsable de la production de plus de soixante enregistrements et de sept émissions de télévision nationales pour le Cincinnati Symphony Orchestra et le Cincinnati Pops Orchestra. Il a siégé au comité directeur chargé de la planification des activités soulignant la centième saison de l’orchestre en 1995, à un groupe de travail sur la planification à long terme en 1998 et au comité de recrutement d’un directeur musical en 1999.
En plus de se livrer à ces activités, M. Alexander a géré le Cincinnati May Festival, festival annuel de musique chorale fondé en 1873 et dont le CSO est l’orchestre officiel.

Avant sa nomination au poste de directeur général, il a été directeur des programmes régionaux et éducatifs du CSO, chargé de surveiller toutes les activités éducatives, ainsi qu’une série de concerts de musique orchestrale et de musique de chambre dans seize collectivités en Ohio, en Indiana et au Kentucky.

De 1982 à 1984, M. Alexander a été directeur général du Laredo Philharmonic Orchestra, au Texas, et, de 1980 à 1982, directeur général de Grapa Concerts, à New York, une agence de gestion d’artistes spécialisée dans l’organisation de tournées en Amérique latine pour des solistes et ensembles nord-américains et européens.

Jeff Alexander est diplômé du New England Conservatory of Music à Boston, avec majeur en interprétation-cor français. Il est membre de la League of American Orchestras depuis 1984 et d’Orchestres Canada depuis 2000. Il a été élu au conseil d’administration d’Orchestras Canada en 2001; au cours des dix années subséquentes, il a siégé aux comités des mises en nomination, de recrutement d’un directeur général et d’examen du règlement intérieur, a été vice-président du conseil de 2005 à 2007 et président de 2007 à 2009, en plus de présider, en 2010, le groupe de travail sur le leadership et le perfectionnement professionnel. Il a fait partie de comités d’arbitrage pour le Conseil des Arts du Canada, le British Columbia Arts Council, le YWCA of Greater Vancouver et les Prix Alcan Awards; il a également siégé au comité consultatif sur le 125e anniversaire de la ville de Vancouver et, pendant six ans, au comité consultatif sur les arts et la culture de la Vancouver Foundation.

×
THÉRÈSE BOUTIN

Présidente-Directrice Générale, Orchestre Symphonique de Québec; Présidente Sortante, Orchestres Canada

Gestionnaire aguerrie, Thérèse Boutin cumule plus de 35 années d’expérience en gestion. Elle a été cadre supérieure en Ontario et au Québec dans les secteurs de la culture, des arts, et des communications. Elle a œuvré surtout dans les organismes à but non lucratif mais aussi dans la fonction publique, dans le système collégial québécois et ontarien, et dans les médias.

Impliquée bénévolement dans son milieu et dans des domaines aussi variés que l’éducation, la musique chorale et le développement économique, Thérèse Boutin siège aussi à divers comités de travail et de pairs du Conseil québécois de la musique, du Conseil des Arts du Canada, de la Ville de Québec et du Conseil de la culture Québec-Appalaches.

Après avoir restructuré et stabilisé les finances de l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières de 2006 à 2013, Thérèse Boutin a été nommée Présidente-Directrice générale de l’Orchestre symphonique de Québec en mai 2013.

Elle détient un baccalauréat en sciences politiques de l’Université Laurentienne, une maîtrise en sciences politiques de l’Université York, une maîtrise en administration publique de l’Université Queen’s et un MBA de l’Université du Québec à Trois-Rivières.

Elle s’est joint au conseil d’administration d’Orchestres Canada en novembre 2007, en a assumé la présidence de 2011 à 2013 et siège maintenant à titre de présidente sortante.

×
PAUL WELLS

chef, Questions politiques, Maclean’s

Paul Wells, chef des Questions politiques à la revue Maclean’s, revigore les écrits sur les questions politiques depuis plus d’une décennie. Il a commencé sa carrière à The Gazette, à Montréal, en1989; en 1997, il est devenu chroniqueur des affaires nationales de ce quotidien, avant de passer au National Post au moment du lancement de ce journal en 1998. En 2003, il s’est joint à Maclean’s, où ses écrits sur les questions politiques lui ont valu deux National Magazine Awards catégorie or. Il est régulièrement invité comme commentateur aux réseaux de radio et de télévision anglais et français, et il est également l’auteur de The Longer I’m Prime Minister: Stephen Harper and Canada, pour lequel il a remporté le prix Shaughnessy Cohen pour une œuvre politique et le prix John W. Dafoe Prize pour un écrit documentaire canadien.

×
JANE MARSLAND

conseillère en arts, Toronto Alliance for the Performing Arts et ARTS Action Research

Jane Marsland défend avec une grande facilité d’expression la cause des arts depuis de nombreuses années et elle a siégé à une foule de conseils, groupes consultatifs et comités. Elle a été cofondatrice et directrice d’ARTS 4 CHANGE, un programme de trois ans visant à susciter un changement favorable pour et par les professionnels des arts à Toronto, ainsi que cofondatrice et directrice de l’assistance technique du Creative Trust: Working Capital for the Arts.

Mme Marsland gère des organismes artistiques depuis 1970. Elle a été directrice générale du Danny Grossman Dance Company de 1982 à 1999. Depuis 1999, elle est conseillère en arts indépendante et a collaboré avec plus de100 organismes artistiques. Elle travaille actuellement avec la Toronto Alliance for the Performing Arts et ARTS Action Research à une nouvelle initiative communautaire, Theatres Leading Change Toronto, à laquelle participent 18 groupes de théâtre et de danse de petite ou moyenne taille.

Elle a reçu deux prix communautaires, un Harold en 2001 et le prix Sandra Tulloch d’innovation dans les arts en 2002. En 1995, elle s’est vu décerner le premier prix M. Joan Chalmers d’administration des arts pour son leadership exceptionnel dans le monde des arts. En 2011, elle a été lauréate du prix Rita Davies et Margo Bindhardt de leadership en matière culturelle de la Toronto Arts Foundation.

En janvier 2012, Jane s’est vu accorder la première bourse de la Fondation Metcalf d’innovation dans les arts en vue d’examiner les plateformes communes et les organismes de bienfaisance et leur applicabilité au secteur des arts en Ontario.

×
DENNY YOUNG

vice-président, Développement, Toronto Symphony Orchestra

Denny Young a occupé de nombreux postes supérieurs dans les domaines de la collecte de fonds et des communications auprès de divers secteurs, y compris ceux de la santé, des services sociaux et des arts. Il fait actuellement partie de l’équipe des cadres supérieurs, à titre de vice-président, Développement, du Toronto Symphony Orchestra. Ses fonctions lui donnent le privilège de travailler avec une équipe dévouée composée de 14 employés et de nombreux bénévoles passionnés, qui s’emploient tous sans relâche à renforcer l’appui pour les opérations annuelles de l’orchestre et à consolider le fonds de dotation du TSO.

Invité régulièrement à prononcer des conférences et à donner des cours sur la gestion des organismes sans but lucratif, Denny est aussi membre à temps partiel du corps professoral de l’Université Ryerson, dans le cadre de son programme de gestion des organismes sans but lucratif, ainsi que du Humber College, dans le cadre de son programme de la gestion de la collecte de fonds.

×
Les orchestres canadien et les priorités du gouvernement fédéral

11h00, KPMG 333 Bay

Animatrice: Micheline McKay

Représentants des orchestres
Jeff Alexander, Vancouver Symphony Orchestra
Thérèse Boutin, Orchestre symphonique de Québec

Intervenants
Brian Emmett, économiste en chef à Imagine Canada
Paul Wells, chef, Questions politiques, Maclean’s

×